maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Tsitsi

Dangarembga

Tsitsi Dangarembga est une autrice et cinéaste militante originaire du Zimbabwe. Elle est l’autrice de Nervous Conditions (The Women’s Press, 1988), lauréat du Commonwealth Writers’ Prize, The Book of Not (Ayebia Clarke, 2006) et This Mournable Body (Faber and Faber, 2018), finaliste au Prix Booker en 2020. Directrice de l’Institute of Creative Arts for Progress in Africa Trust, elle favorise l’avancement artistique en Afrique. En 2021, elle devient la première femme noire à remporter le Prix PEN Pinter Prize et le prestigieux prix Peace Prize of the German Book Trade. En 2022, elle est sélectionnée pour le prix Windham-Campbell pour la fiction et publie son dernier ouvrage Black and female (Faber, 2022) qui examine l’héritage de l’impérialisme sur sa propre vie et sur tous les aspects de la vie africaine incarnée par les Noirs. En 2023 paraît Ce corps à pleurer (éd. Mémoire d’encrier, traduit de l’anglais par Nathalie Carré),  récit de la vie brisée d’une jeune femme zimbabwéenne condamnée à vendre aux touristes son corps, et avec lui les charmes d’une Afrique fantasmée.

Thématiques abordées par l'auteur : systèmes politiques, questions post-coloniales, genre, féminisme
12 Mar 2024, 19h30
  • Rencontre

Conversation avec Tsitsi Dangarembga

Ce corps à pleurer

Tsitsi

Dangarembga

Tsitsi Dangarembga est une autrice et cinéaste militante originaire du Zimbabwe. Elle est l’autrice de Nervous Conditions (The Women’s Press, 1988), lauréat du Commonwealth Writers’ Prize, The Book of Not (Ayebia Clarke, 2006) et This Mournable Body (Faber and Faber, 2018), finaliste au Prix Booker en 2020. Directrice de l’Institute of Creative Arts for Progress in Africa Trust, elle favorise l’avancement artistique en Afrique. En 2021, elle devient la première femme noire à remporter le Prix PEN Pinter Prize et le prestigieux prix Peace Prize of the German Book Trade. En 2022, elle est sélectionnée pour le prix Windham-Campbell pour la fiction et publie son dernier ouvrage Black and female (Faber, 2022) qui examine l’héritage de l’impérialisme sur sa propre vie et sur tous les aspects de la vie africaine incarnée par les Noirs. En 2023 paraît Ce corps à pleurer (éd. Mémoire d’encrier, traduit de l’anglais par Nathalie Carré),  récit de la vie brisée d’une jeune femme zimbabwéenne condamnée à vendre aux touristes son corps, et avec lui les charmes d’une Afrique fantasmée.

12 Mar 2024, 19h30
  • Rencontre

Conversation avec Tsitsi Dangarembga

Ce corps à pleurer
  • Saison 2023/2024

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort