Semezdin Mehmedinović

Semezdin Mehmedinović est né en 1960 à Kiseljak, en actuelle Bosnie- Herzégovine. Journaliste et écrivain, il a été très actif durant le siège de Sarajevo et a notamment fondé en 1992 l’hebdomadaire HB Dani, pour « donner une voix à la démocratie et au pluralisme en temps de génocide». À la fin du conflit, il s’envole vers les États-Unis où il vivra plus de vingt ans. Il est depuis deux ans de retour en Bosnie et vit à Sarajevo. Il sera en France au moment du lancement du Matin où j’aurais dû mourir (Le bruit du monde, 2022, trad. Chloé Billon).