maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Sabine

Huynh

Née en 1972 à Saïgon au Viêtnam, vivant actuellement à Tel-Aviv, Sabine Huynh est une poétesse, écrivaine et traductrice littéraire française. Docteure en linguistique, elle a enseigné notamment à l’université hébraïque de Jérusalem. Depuis 2011, elle se consacre à l’écriture et à la traduction littéraire, puisant largement son inspiration dans la thématique de l’exil. Elle est l’auteure d’une douzaine de livres – romans et recueils de poésie – et d’une quinzaine de traductions, dont République sourde d’Ilya Kaminsky (Christian Bourgois, 2022). Elle traduit actuellement l’œuvre poétique d’Anne Sexton pour les éditions Des Femmes. Ses dernières publications sont le recueil de poésie Loin du rivage (La Margeride, 2022) et le roman Elvis à la radio (Maurice Nadeau, 2022). Elle publie également des critiques littéraires et des traductions de poèmes dans diverses revues comme Diacritik ou Terre à ciel. Depuis mars 2019, elle édite avec l’écrivain israélien Haggaï Linik la revue de traduction littéraire bilingue français-hébreu Peham. Membre de la Société des Gens de Lettres et de l’Association des Traducteurs Littéraires de France, elle a reçu divers prix : le prix européen du jeune talent littéraire francophone Calliope 2015, le prix de poésie du CoPo 2017 décerné par la Factorie/Maison de poésie-Normandie pour son recueil Kvar Io, le prix International Traductrice et Éditrice de Poésie de l’Académie Claudine de Tencin 2021.

Thématiques abordées par l'auteur : langues, mots, traduction
22 Nov 2022, 19h30
  • Conversation

Résister au silence

Sabine

Huynh

Née en 1972 à Saïgon au Viêtnam, vivant actuellement à Tel-Aviv, Sabine Huynh est une poétesse, écrivaine et traductrice littéraire française. Docteure en linguistique, elle a enseigné notamment à l’université hébraïque de Jérusalem. Depuis 2011, elle se consacre à l’écriture et à la traduction littéraire, puisant largement son inspiration dans la thématique de l’exil. Elle est l’auteure d’une douzaine de livres – romans et recueils de poésie – et d’une quinzaine de traductions, dont République sourde d’Ilya Kaminsky (Christian Bourgois, 2022). Elle traduit actuellement l’œuvre poétique d’Anne Sexton pour les éditions Des Femmes. Ses dernières publications sont le recueil de poésie Loin du rivage (La Margeride, 2022) et le roman Elvis à la radio (Maurice Nadeau, 2022). Elle publie également des critiques littéraires et des traductions de poèmes dans diverses revues comme Diacritik ou Terre à ciel. Depuis mars 2019, elle édite avec l’écrivain israélien Haggaï Linik la revue de traduction littéraire bilingue français-hébreu Peham. Membre de la Société des Gens de Lettres et de l’Association des Traducteurs Littéraires de France, elle a reçu divers prix : le prix européen du jeune talent littéraire francophone Calliope 2015, le prix de poésie du CoPo 2017 décerné par la Factorie/Maison de poésie-Normandie pour son recueil Kvar Io, le prix International Traductrice et Éditrice de Poésie de l’Académie Claudine de Tencin 2021.

langues, mots, traduction
22 Nov 2022, 19h30
  • Conversation

Résister au silence

Espace Presse