maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Résister au silence

22 novembre 2022. Le poète Ilya Kmaninsky (République sourde, Christian Bourgois Éditeur, 2022, trad. Sabine Huynh) était en conversation avec sa traductrice Sabine Huynh. En partenariat avec l’École normale supérieure de Lyon. 

Ilya Kaminsky

« Si vous êtes écrivain vous écrivez parce que vous ne pouvez pas vous arrêter. Et j’ai commencé à écrire en anglais, langue qu’ils ne connaissaient pas et que je ne connaissais pas. Et c’est devenu comme une langue intime, je n’écrivais pas des poèmes qui étaient beaux, j’écrivais des poèmes que je ne pouvais pas ne pas écrire. […] J’aime vivre avec une langue étrangère dans la même pièce que moi. » 

« C’est un cadeau immense d’avoir ces mots magnifiques à l’intérieur de votre corps, que vous pouvez transporter avec vous et vous pouvez les transporter n’importe où. Pour moi c’est suffisamment de lumière.»

Sabine Huynh 

« Nous avons de multiples identités et elles sont assorties de langues multiples. […] Je n’appartiens à aucun pays autre que celui des mots et de la poésie. Parce que l’écriture consiste à créer son propre monde au fur et à mesure. »

 

Résister au silence

22 novembre 2022. Le poète Ilya Kmaninsky (République sourde, Christian Bourgois Éditeur, 2022, trad. Sabine Huynh) était en conversation avec sa traductrice Sabine Huynh. En partenariat avec l’École normale supérieure de Lyon. 

Ilya Kaminsky

« Si vous êtes écrivain vous écrivez parce que vous ne pouvez pas vous arrêter. Et j’ai commencé à écrire en anglais, langue qu’ils ne connaissaient pas et que je ne connaissais pas. Et c’est devenu comme une langue intime, je n’écrivais pas des poèmes qui étaient beaux, j’écrivais des poèmes que je ne pouvais pas ne pas écrire. […] J’aime vivre avec une langue étrangère dans la même pièce que moi. » 

« C’est un cadeau immense d’avoir ces mots magnifiques à l’intérieur de votre corps, que vous pouvez transporter avec vous et vous pouvez les transporter n’importe où. Pour moi c’est suffisamment de lumière.»

Sabine Huynh 

« Nous avons de multiples identités et elles sont assorties de langues multiples. […] Je n’appartiens à aucun pays autre que celui des mots et de la poésie. Parce que l’écriture consiste à créer son propre monde au fur et à mesure. »

 

Villa des savoirs

Recherche

Try these:

Que cherchez vous ?
Type de Ressource
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Auteurs
Saison
Pays

Try these:

Auteurs
Saison
Pays
Pays

Try these:

Saison
Type d'auteur
Pays

Try these:

Auteurs
Année
Pays
Tags