maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Esther

Kinsky

Esther Kinsky, née en 1956 près de Cologne, étudie les langues slaves et l’anglais à Bonn et à Toronto. Elle est écrivaine et traductrice du polonais, du russe et de l’anglais. Ses traductions lui valent en 2009 le Prix Paul Celan et, en 2011, le Prix Karl Dedecius. Son roman Am Fluß (Matthes & Seitz, 2014) fait partie de la première sélection pour l’attribution du Prix du Livre allemand. Distingué par le Prix franco-allemand Franz Hessel, Am Fluß  est traduit en français par Olivier Le Lay et est publié sous le titre La Rivière aux Éditions Gallimard (2017).
Parmi ses autres publications : Fremdsprechen (Matthes & Seitz, 2013), un essai dans lequel Esther Kinsky se penche sur les rapports entre le texte et ses traductions. Elle publie à l’automne 2013 son troisième recueil de poèmes, Naturschutzgebiet (Matthes & Seitz), ainsi que sa traduction Lob der Wildnis de Henry D. Thoreau (Matthes & Seitz). Le roman Hain : Geländeroman (Suhrkamp), paru en 2018, lui vaut le Prix de la Foire du livre de Leipzig. En 2022, Esther Kinsky est lauréate du Prix Kleist 2022 pour l’ensemble de son œuvre. Son dernier roman Rombo (Suhrkamp, 2022) vient de paraître en traduction française (Bourgois, 2023, trad. Olivier Le Lay).

Thématiques abordées par l'auteur : nature, questions urbaines, espaces ruraux, voyage, quête, langues, Prix Hessel
14 Mai 2023, 16h00
  • Conversations

L’esprit des lieux

Esther

Kinsky

Esther Kinsky, née en 1956 près de Cologne, étudie les langues slaves et l’anglais à Bonn et à Toronto. Elle est écrivaine et traductrice du polonais, du russe et de l’anglais. Ses traductions lui valent en 2009 le Prix Paul Celan et, en 2011, le Prix Karl Dedecius. Son roman Am Fluß (Matthes & Seitz, 2014) fait partie de la première sélection pour l’attribution du Prix du Livre allemand. Distingué par le Prix franco-allemand Franz Hessel, Am Fluß  est traduit en français par Olivier Le Lay et est publié sous le titre La Rivière aux Éditions Gallimard (2017).
Parmi ses autres publications : Fremdsprechen (Matthes & Seitz, 2013), un essai dans lequel Esther Kinsky se penche sur les rapports entre le texte et ses traductions. Elle publie à l’automne 2013 son troisième recueil de poèmes, Naturschutzgebiet (Matthes & Seitz), ainsi que sa traduction Lob der Wildnis de Henry D. Thoreau (Matthes & Seitz). Le roman Hain : Geländeroman (Suhrkamp), paru en 2018, lui vaut le Prix de la Foire du livre de Leipzig. En 2022, Esther Kinsky est lauréate du Prix Kleist 2022 pour l’ensemble de son œuvre. Son dernier roman Rombo (Suhrkamp, 2022) vient de paraître en traduction française (Bourgois, 2023, trad. Olivier Le Lay).

14 Mai 2023, 16h00
  • Conversations

L’esprit des lieux

  • Prix Franz Hessel
  • Saison 2014/2015
  • Saison 2020/2021
  • Saison 2022/2023

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort