maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Terre noire

Éditions Métailié
2024

Ana est une adolescente comme les autres, peut-être un peu timide. La mort soudaine de sa mère va la jeter dans une aventure inouïe qui va bouleverser sa vie.

Le père d’Ana est archéologue, il fouille les territoires de terre noire pour documenter une occupation humaine immémoriale. Il emmène sa fille avec lui en Amazonie, elle est accueillie chez le chef du village. Dans la forêt, elle est exotique mais acceptée telle qu’elle est. Elle découvre la nature et la cosmogonie indienne. Elle est fascinée par la mythologie. Par les rites d’initiation traditionnels qui permettent aux filles d’apprendre à être des femmes.

Confrontée à ces différences radicales, sa vision du monde change. Elle repartira mais reviendra des années plus tard pour constater qu’il n’y a plus de poissons dans le fleuve et que la forêt brûle.

Ce premier roman d’apprentissage a le curieux pouvoir de nous parler des Indiens sans exotisme, de changer l’image que nous pourrions en avoir, ils apparaissent pleins de force et de vitalité, ils affrontent leur monde et le défendent.

Ce texte écrit avec une simplicité, un naturel peu communs, rend au lecteur une capacité d’étonnement juvénile et une vision actuelle sur la beauté et la complexité de l’Amazonie.

nature, aventure, amazonie, littérature jeunesse

Terre noire

Éditions Métailié
2024

Ana est une adolescente comme les autres, peut-être un peu timide. La mort soudaine de sa mère va la jeter dans une aventure inouïe qui va bouleverser sa vie.

Le père d’Ana est archéologue, il fouille les territoires de terre noire pour documenter une occupation humaine immémoriale. Il emmène sa fille avec lui en Amazonie, elle est accueillie chez le chef du village. Dans la forêt, elle est exotique mais acceptée telle qu’elle est. Elle découvre la nature et la cosmogonie indienne. Elle est fascinée par la mythologie. Par les rites d’initiation traditionnels qui permettent aux filles d’apprendre à être des femmes.

Confrontée à ces différences radicales, sa vision du monde change. Elle repartira mais reviendra des années plus tard pour constater qu’il n’y a plus de poissons dans le fleuve et que la forêt brûle.

Ce premier roman d’apprentissage a le curieux pouvoir de nous parler des Indiens sans exotisme, de changer l’image que nous pourrions en avoir, ils apparaissent pleins de force et de vitalité, ils affrontent leur monde et le défendent.

Ce texte écrit avec une simplicité, un naturel peu communs, rend au lecteur une capacité d’étonnement juvénile et une vision actuelle sur la beauté et la complexité de l’Amazonie.

nature, aventure, amazonie, littérature jeunesse

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs