maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Philippe

P.O.L.
1995

« On peut bien dire qu’on est malheureux, mais on ne peut pas dire le malheur. Il n’y a pas de malheur dans le mot malheureux. Tous les mots sont secs. Ils restent au bord des larmes. Le malheur est toujours un secret. »
Le 7 février 1994, Camille Laurens met au monde un fils nommé Philippe. Le lendemain, elle assiste à son enterrement. Philippe est mort deux heures après sa naissance par la négligence du médecin qui l’a accouché.
Par son arrogance, surtout. C’est ce malheur et cette inhumanité, mais aussi l’indélicatesse de certains proches, que l’auteur raconte dans ce magnifique récit.

famille, maternité, mort, deuil, médecine

Philippe

P.O.L.
1995

« On peut bien dire qu’on est malheureux, mais on ne peut pas dire le malheur. Il n’y a pas de malheur dans le mot malheureux. Tous les mots sont secs. Ils restent au bord des larmes. Le malheur est toujours un secret. »
Le 7 février 1994, Camille Laurens met au monde un fils nommé Philippe. Le lendemain, elle assiste à son enterrement. Philippe est mort deux heures après sa naissance par la négligence du médecin qui l’a accouché.
Par son arrogance, surtout. C’est ce malheur et cette inhumanité, mais aussi l’indélicatesse de certains proches, que l’auteur raconte dans ce magnifique récit.

famille, maternité, mort, deuil, médecine

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs