Philippe Rahm

Inventeur de la notion d’ « architecture météorologique », l’architecte suisse Philippe Rahm s’est consacré à la recherche et à l’enseignement à Polytechnique, à Princeton, Columbia et Harvard tout en gérant son agence d’architecture. Promouvant des constructions et des aménagements durables et écologiques, il remporte des concours internationaux comme celui du Parc central de Taichung (2011), parc urbain de 70 hectares à Taïwan, ou celui du plan d’urbanisme des quartiers de Milan (2019). Lauréat du Prix d’Architecture (2019) et du Wallpaper Award (2015), résident à la Villa Kujoyama (2003) et à la Villa Médicis (2000), il a également exposé son travail au Guggenheim de New York et au Centre Pompidou.