maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Eleanor

Catton

Eleanor Catton aime déranger son lecteur, le bousculer et le forcer à reconsidérer son monde. C’est après l’obtention d’un master d’écriture créative à Wellington que la jeune néo-zélandaise présente son premier roman : La Répétition (Denoël, 2011, trad. Erika Abrams). Elle y met en scène les répliques du renvoi d’un professeur à cause de sa relation avec une élève. Après les mystères des Luminaires dans une Nouvelle-Zélande des années 1860 (Buchet-Chastel, 2015, trad. Erika Abrams) qui lui ont valu le Booker Prize en 2013, l’autrice s’empare de nouveau des sujets contemporains les plus brûlants avec Birnam Wood (Buchet Chastel, 2024, trad. Marguerite Capelle). Désormais établie à Cambridge au Royaume-Uni, Eleanor Catton est nommée parmi les Best of Young British Novelists de Granta en 2023 pour ce thriller écologique au cœur duquel se trouve une exploration lucide des enjeux liés aux technologies de surveillance et aux réseaux sociaux.

Thématiques abordées par l'auteur : Défis et enjeux
22 Mai 2024, 10h30
  • Littérature Live dans la ville

Rencontre avec Eleanor Catton

à la Médiathèque Médialune de Tassin
23 Mai 2024, 10h00
  • Scène des moins de 30 ans

Villa Voice, la webradio du festival

22 Mai 2024, 19h00
  • Les grands rendez-vous

Échos de la terre

Eleanor

Catton

Eleanor Catton aime déranger son lecteur, le bousculer et le forcer à reconsidérer son monde. C’est après l’obtention d’un master d’écriture créative à Wellington que la jeune néo-zélandaise présente son premier roman : La Répétition (Denoël, 2011, trad. Erika Abrams). Elle y met en scène les répliques du renvoi d’un professeur à cause de sa relation avec une élève. Après les mystères des Luminaires dans une Nouvelle-Zélande des années 1860 (Buchet-Chastel, 2015, trad. Erika Abrams) qui lui ont valu le Booker Prize en 2013, l’autrice s’empare de nouveau des sujets contemporains les plus brûlants avec Birnam Wood (Buchet Chastel, 2024, trad. Marguerite Capelle). Désormais établie à Cambridge au Royaume-Uni, Eleanor Catton est nommée parmi les Best of Young British Novelists de Granta en 2023 pour ce thriller écologique au cœur duquel se trouve une exploration lucide des enjeux liés aux technologies de surveillance et aux réseaux sociaux.

22 Mai 2024, 10h30
  • Littérature Live dans la ville

Rencontre avec Eleanor Catton

à la Médiathèque Médialune de Tassin
22 Mai 2024, 19h00
  • Les grands rendez-vous

Échos de la terre

23 Mai 2024, 10h00
  • Scène des moins de 30 ans

Villa Voice, la webradio du festival

  • Saison 2023/2024

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays