maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Camille

de Toledo

Camille de Toledo est écrivain, docteur en littérature comparée. Il enseigne à l’Atelier des écritures contemporaines de l’ENSAV (La Cambre), à Bruxelles. Lauréat de la Villa Médicis en 2004, il publie son premier roman L’Inversion de Hieronymus Bosch en 2005 (Verticales), suivi par Vies et mort d’un terroriste américain (Verticales, 2007). En 2008, il fonde la Société européenne des auteurs pour promouvoir « la traduction comme langue ». En 2012, il part vivre à Berlin avec ses trois enfants après la mort de son frère, de sa mère et de son père.
Camille de Toledo est également l’auteur des ouvrages Vies pøtentielles (Seuil, 2011), Oublier, trahir, puis disparaître (Seuil, 2014) et Le livre de la faim et de la soif (Gallimard, 2017). Lauréate de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature en 2019, il sort Thésée, sa vie nouvelle en 2020 (Verdier), roman pour lequel il reçoit le Prix Hessel. Avec l’illustrateur Alexander Pavlenko, Toledo publie le roman graphique Le Fantôme d’Odessa en 2021 (Denoël Graphic) ; leur deuxième œuvre après Herzl. Une histoire européenne, paru en 2018 (Denoël Graphic).
Il écrit également pour l’opéra, La Chute de Fukuyama (2013) et pour le théâtre, Sur une île sur la tragédie d’Utøya, ou le diptyque PRLMNT sur la chute de l’Union européenne et la recomposition politique grâce à des institutions inter-espèces, où les milieux, les écosystèmes seront reconnus comme sujets de droit.

Thématiques abordées par l'auteur : Prix Hessel, quête, histoire politique
16 Mai 2022, 20h30
  • Conversations

Écrire l’Europe

Camille

de Toledo

Camille de Toledo est écrivain, docteur en littérature comparée. Il enseigne à l’Atelier des écritures contemporaines de l’ENSAV (La Cambre), à Bruxelles. Lauréat de la Villa Médicis en 2004, il publie son premier roman L’Inversion de Hieronymus Bosch en 2005 (Verticales), suivi par Vies et mort d’un terroriste américain (Verticales, 2007). En 2008, il fonde la Société européenne des auteurs pour promouvoir « la traduction comme langue ». En 2012, il part vivre à Berlin avec ses trois enfants après la mort de son frère, de sa mère et de son père.
Camille de Toledo est également l’auteur des ouvrages Vies pøtentielles (Seuil, 2011), Oublier, trahir, puis disparaître (Seuil, 2014) et Le livre de la faim et de la soif (Gallimard, 2017). Lauréate de la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature en 2019, il sort Thésée, sa vie nouvelle en 2020 (Verdier), roman pour lequel il reçoit le Prix Hessel. Avec l’illustrateur Alexander Pavlenko, Toledo publie le roman graphique Le Fantôme d’Odessa en 2021 (Denoël Graphic) ; leur deuxième œuvre après Herzl. Une histoire européenne, paru en 2018 (Denoël Graphic).
Il écrit également pour l’opéra, La Chute de Fukuyama (2013) et pour le théâtre, Sur une île sur la tragédie d’Utøya, ou le diptyque PRLMNT sur la chute de l’Union européenne et la recomposition politique grâce à des institutions inter-espèces, où les milieux, les écosystèmes seront reconnus comme sujets de droit.

16 Mai 2022, 20h30
  • Conversations

Écrire l’Europe

  • Prix Franz Hessel
  • Saison 2021/2022

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet