maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Le peuple aux commandes

Modération : Gilles Heuré

Une conversation entre fiction et non-fiction pour interroger les récits et les mémoires de l’histoire portugaise. Avec Irene Flunser Pimentel, historienne spécialiste du Portugal au XXème siècle et Victor Pereira, auteur de C’est le peuple qui commande. La Révolution des œillets : 1974-1976 (Éd. Du détour, 2024), ouvrage qui renouvelle l’analyse de la révolution portugaise en intégrant les bouleversements politiques, militaires, sociaux du pays ainsi que les mouvements de décolonisation.

Victor Pereira : “Le 25 avril c’est une longue journée de désobéissance : désobéissance des militaires du FA, désobéissance de tous ceux qui ont été envoyés pour les arrêter et qui finalement décident de ne pas suivre, et désobéissance du peuple. »

Irene Flunser Pimentel : “Il n’y aurait pas eu de 25 avril sans guerre coloniale. C’était notre malchance et notre chance. Ce qui ont aussi fait le 25 avril, ce sont les mouvement de libération nationale des colonies. »

Interprétariat : Karina Barros

  • Saison 2023/2024

Le peuple aux commandes

Modération : Gilles Heuré

Une conversation entre fiction et non-fiction pour interroger les récits et les mémoires de l’histoire portugaise. Avec Irene Flunser Pimentel, historienne spécialiste du Portugal au XXème siècle et Victor Pereira, auteur de C’est le peuple qui commande. La Révolution des œillets : 1974-1976 (Éd. Du détour, 2024), ouvrage qui renouvelle l’analyse de la révolution portugaise en intégrant les bouleversements politiques, militaires, sociaux du pays ainsi que les mouvements de décolonisation.

Victor Pereira : “Le 25 avril c’est une longue journée de désobéissance : désobéissance des militaires du FA, désobéissance de tous ceux qui ont été envoyés pour les arrêter et qui finalement décident de ne pas suivre, et désobéissance du peuple. »

Irene Flunser Pimentel : “Il n’y aurait pas eu de 25 avril sans guerre coloniale. C’était notre malchance et notre chance. Ce qui ont aussi fait le 25 avril, ce sont les mouvement de libération nationale des colonies. »

Interprétariat : Karina Barros

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs