maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Démocratie et liberté.

Un parcours initiatique

16 novembre 2022. L’écrivaine Lea Ypi (Enfin libre. Grandir quand tout s’écroule, Seuil, 2022) et le sociologue Laurent Jeanpierre ouvraient le festival Mode d’emploi. 

Lea Ypi 

« La liberté est toujours interprétée dans un système, avec les catégories idéologiques dominantes de ce système-là. Et quand on est à l’intérieur de ce système, c’est vraiment difficile de savoir ce qu’est la vraie liberté. »

« Le livre analyse la difficulté de séparer la liberté de l’idéologie. La question centrale est : comment sait-on qu’on est libre ? »

« Le problème, c’est que les pays occidentaux, libéraux, parlaient de l’Albanie avec paternalisme : parce qu’on n’était pas libres, alors on ne pouvait pas penser », « Quand on parle de l’Histoire, il ne faut pas oublier l’individu, le libre-agir. »

Laurent Jeanpierre 

« Ce qui m’intéressait aussi en lisant ce livre, c’était de le lire à l’aune de cette perspective de l’effondrement lié au dépassement des limites planétaires, et donc d’essayer de comprendre ce que ça voulait dire percevoir quelque chose qui s’écroule, les micro-perceptions d’un changement brutal mais qui n’apparaît jamais comme brutal. »

« Le livre de Lea Ypi est très intéressant parce qu’il n’y a à la fois aucune mélancolie concernant le passé et aucun espoir insensé concernant l’avenir », « ce qui est en jeu, c’est la capacité à se projeter et on voit qu’il y a peu d’espoir. »

« Le livre de Lea Ypi est une méditation sur l’effondrement. Qu’est-ce que ça signifie percevoir un monde qui s’écroule ? À un moment, votre mère se met à parler politique en faisant la vaisselle : le changement se produit à un moment inattendu. »

  • Saison 2022/2023

Démocratie et liberté.

Un parcours initiatique

16 novembre 2022. L’écrivaine Lea Ypi (Enfin libre. Grandir quand tout s’écroule, Seuil, 2022) et le sociologue Laurent Jeanpierre ouvraient le festival Mode d’emploi. 

Lea Ypi 

« La liberté est toujours interprétée dans un système, avec les catégories idéologiques dominantes de ce système-là. Et quand on est à l’intérieur de ce système, c’est vraiment difficile de savoir ce qu’est la vraie liberté. »

« Le livre analyse la difficulté de séparer la liberté de l’idéologie. La question centrale est : comment sait-on qu’on est libre ? »

« Le problème, c’est que les pays occidentaux, libéraux, parlaient de l’Albanie avec paternalisme : parce qu’on n’était pas libres, alors on ne pouvait pas penser », « Quand on parle de l’Histoire, il ne faut pas oublier l’individu, le libre-agir. »

Laurent Jeanpierre 

« Ce qui m’intéressait aussi en lisant ce livre, c’était de le lire à l’aune de cette perspective de l’effondrement lié au dépassement des limites planétaires, et donc d’essayer de comprendre ce que ça voulait dire percevoir quelque chose qui s’écroule, les micro-perceptions d’un changement brutal mais qui n’apparaît jamais comme brutal. »

« Le livre de Lea Ypi est très intéressant parce qu’il n’y a à la fois aucune mélancolie concernant le passé et aucun espoir insensé concernant l’avenir », « ce qui est en jeu, c’est la capacité à se projeter et on voit qu’il y a peu d’espoir. »

« Le livre de Lea Ypi est une méditation sur l’effondrement. Qu’est-ce que ça signifie percevoir un monde qui s’écroule ? À un moment, votre mère se met à parler politique en faisant la vaisselle : le changement se produit à un moment inattendu. »

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Année