maison internationale
des écritures contemporaines

maison internationale des écritures contemporaines

Comment faire nation ? Dialogue franco-chilien

19 novembre 2022. Conversation avec Antoine Maillet (politiste, Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes) et Sebastian Roché (La nation inachevée. La jeunesse face à l’école et la police, Grasset, 2022) modérée par Raúl Caplán (Université Grenoble Alpes). En partenariat avec l’Institut français du Chili.

Antoine Maillet 

« Il y a eu des campagnes sanglantes de l’armée chilienne pour soumettre ces territoires [Mapuches]. Au même moment, il y avait la même chose en Argentine et c’est également la période aux États-Unis où les peuples autochtones ont été décimés. Il y a eu cette construction d’un Etat-nation dans la violence qui a développé le projet d’une nation uniforme. Il y avait ces questions de « blanchissement » [terme historique], on faisait venir des émigrés européens, italiens, croates.

(…) C’est sur la question des systèmes juridiques que s’est focalisée la tension qui existe [au Chili] entre cette plurinationalité et l’image d’une nation unique, uniforme autour de certains symboles nationaux. »

Sebastien Roché 

« Un pouvoir d’Etat peut vouloir définir une nation mais une nation peut refuser la définition de l’Etat. Ce qu’on voit en Ukraine, cette lutte entre le désir d’être une nation et l’imposition d’un cadre par l’Etat se produit tout le temps dans chacun des pays.
(…) Pour qu’un Etat fonctionne, il faut faire nation. Si on ne fait pas nation on est dans le modèle de la guerre civile. La question est comment faire nation par exemple quand on est traversé par des inégalités ethniques, socio-économiques ? Il y a des phénomènes qui déchirent les peuples et qui empêchent la fabrication de la nation, la production de richesses et le partage des richesses. »

 

 

  • Saison 2022/2023

Comment faire nation ? Dialogue franco-chilien

19 novembre 2022. Conversation avec Antoine Maillet (politiste, Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes) et Sebastian Roché (La nation inachevée. La jeunesse face à l’école et la police, Grasset, 2022) modérée par Raúl Caplán (Université Grenoble Alpes). En partenariat avec l’Institut français du Chili.

Antoine Maillet 

« Il y a eu des campagnes sanglantes de l’armée chilienne pour soumettre ces territoires [Mapuches]. Au même moment, il y avait la même chose en Argentine et c’est également la période aux États-Unis où les peuples autochtones ont été décimés. Il y a eu cette construction d’un Etat-nation dans la violence qui a développé le projet d’une nation uniforme. Il y avait ces questions de « blanchissement » [terme historique], on faisait venir des émigrés européens, italiens, croates.

(…) C’est sur la question des systèmes juridiques que s’est focalisée la tension qui existe [au Chili] entre cette plurinationalité et l’image d’une nation unique, uniforme autour de certains symboles nationaux. »

Sebastien Roché 

« Un pouvoir d’Etat peut vouloir définir une nation mais une nation peut refuser la définition de l’Etat. Ce qu’on voit en Ukraine, cette lutte entre le désir d’être une nation et l’imposition d’un cadre par l’Etat se produit tout le temps dans chacun des pays.
(…) Pour qu’un Etat fonctionne, il faut faire nation. Si on ne fait pas nation on est dans le modèle de la guerre civile. La question est comment faire nation par exemple quand on est traversé par des inégalités ethniques, socio-économiques ? Il y a des phénomènes qui déchirent les peuples et qui empêchent la fabrication de la nation, la production de richesses et le partage des richesses. »

 

 

Villa numérique

Recherche

Try these:

Auteurs
Saisons de la villa
Pays

Try these:

Editeur
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet
Temps fort

Try these:

Auteurs
Pays
Saison de la Villa Gillet

Try these:

Auteurs