Le vide, comme le temps ou la matière, a hanté l’histoire de la philosophie et celle de la physique. Mais les philosophes et les physiciens parlent-ils de la même chose ? Les premiers considéraient que le vide n’existe pas vraiment, alors que les seconds prouvent son existence au milieu du XVIIe siècle