Vinciane Despret

Jonglant entre philosophie et psychologie, entre enseignement et écriture, entre l’étude des émotions humaines et celle du comportement animal, Vinciane Despret est invitée à ouvrir le festival Mode d’Emploi. Elle cherche à comprendre dans ses écrits en quoi le contexte politique et social modifie à la fois notre perception du monde animal et les théories scientifiques qui lui sont appliquées. Dans Habiter en oiseau (Acte Sud, 2019) par exemple, elle étudie la manière dont les oiseaux investissent les territoires mais aussi les outils d’analyse des ornithologues, s’intéressant autant aux stratégies animales qu’aux stratégies des scientifiques qui les observent. Avec Autobiographie d’un poulpe (Actes Sud, 2021), elle croise davantage théories scientifiques et fiction : dans un futur indéterminé où la science « thérolinguistique » analyse les histoires que content les animaux, tout regard anthropocentré devient lacunaire et absurde.

Revendiquant l’influence de Bruno Latour et d’Isabelle Stengers dans ses recherches, elle est elle-même devenue une référence dans la pensée de l’écologie et de l’activisme. Elle enseigne à Liège mais accompagne aussi la programmation du Centre Pompidou depuis 2021, réfléchissant en Belgique comme en France à nos manières de cohabiter avec le vivant.