Véronique Yersin

Véronique Yersin est une historienne de l’art et une éditrice française. Filles de paysans, elle se dirige d’abord, malgré des études en histoire de l’art à l’université de Genève, vers un métier manuel et reprend la ferme paternelle. Puis elle travaille pendant dix ans au Cabinet des estampes à Genève. De 2008 à 2010, elle tient en même temps l’espace Forde, un lieu d’art contemporain genevois, avec Madeleine Amsler. En 2010, elle prend la direction des éditions Macula, spécialisées dans la recherche en histoire de l’art. Elle ouvre le catalogue à de nouveaux champs artistiques en créant des collections inédites, comme celle consacrée au cinéma et dirigée par Philippe-Alain Michaud, ou encore la collection « Opus incertum » de Jean-Christophe Bailly, portant sur les documents d’archives. Elle dirige elle-même la collection « Patte d’oie » qui rassemble des livres inclassables. En 2018, elle publie sa traduction de l’ouvrage Le grand Burundum-Burunda est mort du Colombien Jorge Zalamea. Les éditions Macula font partie du collectif Les Désirables.