Valeria Luiselli

Les ouvrages socialement engagés de Valeria Luiselli interrogent les relations houleuses qu'entretiennent son pays natal, le Mexique, et les États-Unis, en explorant l'essai, le roman ou encore l'autofiction. Elle aborde son expérience d’interprète auprès d’enfants dans les tribunaux américains de l’immigration dans son essai Raconte-moi la fin (Tell Me How It Ends, trad. Nicolas Richard, Éditions de l’Olivier, 2018) et deux ans plus tard elle expose la crise migratoire qui touche le Sud des États-Unis à travers les “enfants perdus” - les mineurs sans papiers qui arrivent seuls à la frontière - dans Archives des enfants perdus (Lost Children Archives, trad. Nicolas Richard, Éditions de l’Olivier, 2020).