Sorj Chalandon

Né à Tunis, au début des années 1950, Sorj Chalandon vit dans un climat familial lourd avec un père mythomane - thème dont découle le roman Profession du père (Grasset, 2015), adapté à l'écran en juin 2021 avec Benoît Poelvoorde. À l'âge de dix-sept ans, le jeune homme s'émancipe et trace sa propre voie ; dans les années 1970, militant actif de gauche, il devient journaliste-reporter pour Libération, et ce jusqu'en 2007. Au sein du journal, il couvre des événements majeurs tels que le massacre de Hama en Syrie en 1982 ou le procès de Klaus Barbie, tenu à Lyon en 1987. Pour cet article, le journaliste reçoit le Prix Albert-Londres, en 1988.
En 2006, Sorj Chalandon publie son premier roman : Le Petit Bonzi (Grasset). Par la suite, paraissent neuf autres romans, tous publiés chez Grasset et récompensés pour la plupart. Le quatrième mur (Grasset, 2013) vaut à son auteur le Goncourt des Lycéens et est sans doute le plus connu de ses romans. Enfant de alaud est son dernier roman, sorti en 2021.