Sébastien Thiéry

Sébastien Thiéry est docteur en sciences politiques. Il enseigne d'abord le droit public et les sciences politiques à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, puis ses recherches et enseignements se poursuivent à l'interface entre art contemporain et activisme en écoles d'art, d'architecture ainsi qu'à l'École des arts politiques fondée par Bruno Latour à Sciences Po. Membre actif des Enfants de Don Quichotte en 2006, il fonde le PEROU (Pôle d'Exploration des Ressources Urbaines) avec Gilles Clément en 2012, et en dirige les recherches-actions depuis lors dans bidonvilles, jungles, squats et refuges en tout genre. Dans ce cadre, il est pensionnaire à la Villa Médicis en 2020 où, en collaboration avec divers artistes, chercheurs et collectifs autour de la Méditerranée, il coordonne une instruction auprès de l'UNESCO visant à faire reconnaître l'acte d'hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Membre du comité de rédaction de la revue Multitudes, il est l'auteur de divers rapports de recherche, expositions, films et ouvrages dont Considérant qu'il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir. Sur l'art municipal de détruire un bidonville (Post Editions, 2013) et Des Actes. À Calais et tout autour (Post Editions, 2018).

(Crédits photo : ©Martine Thiéry)