Salim Zerrouki

Né à Alger en 1978, Salim Zerrouki a fait ses études à l'École des Beaux Arts d'Alger avant de s'installer en Tunisie. À la suite d'une carrière de directeur artistique dans le secteur publicitaire, il fonde en 2011 le blog de caricature Yahia Boulahia sur la base de publications quotidiennes à la suite de la révolution tunisienne. Il crée le personnage éponyme, un air abattu et portant une longue barbe, signe de son appartenance au salafisme qui développe des fatwas saugrenues. Le dessinateur met son talent de caricaturiste au service d'une critique railleuse des excès religieux.
Au Printemps des arts de Tunis de 2012, il présente l'oeuvre controversée Superman Barbu. Il se lance dans une autre aventure artistique, le blog Ta7richa qui raconte le quotidien et ses objets et le conduit à exposer à la Maison de l'Image en avril 2016. Il participe au LAB 619, un collectif de bande-dessinée tunisien expérimental qui auto-édite des revues indépendantes. Le dessinateur travaille essentiellement sur la migration et la frontière, l'identité et le racisme, les manières dont l'art peut servir à le dire et l'humour à le déconstruire.

(Crédits photo : ©Nicolas Fauque)