Rodrigo Fresán

Rodrigo Fresán est né en 1963 à Buenos Aires. En 1991 il publie son premier livre, Histoire argentine, qui est aussitôt un best-seller. En 1999, il s’installe à Barcelone où il travaille comme critique littéraire. Nourri de culture anglo-saxonne, de Philip K. Dick à John Cheever, il impose, avec Les Jardins de Kensington, Mantra et Le Fond du ciel, une œuvre vertigineuse, fertile en rêves et en visions, qui fait de lui un écrivain atypique, transgresseur et incontournable. Il a reçu en 2017 le Prix Roger Caillois et, en 2018, La Part inventée a été couronné aux États-Unis par le Best Translated Book Awards.**