René Maran

Né en Martinique en 1887 et mort en 1960 à Paris, René Maran est envoyé par ses parents au lycée Montaigne de Bordeaux pour effectuer ses études supérieures. Il y côtoie Félix Éboué, puis rejoint l'administration coloniale à Bangui dans l'ex-Afrique-Équatoriale française. En conflit fréquent avec l'administration, il en démissionne et se consacre à l'écriture. Son troisième roman Batouala (Albin Michel, 1921), racontant le quotidien d'une tribu d'Oubangui-Chari et dénonçant en préface le colonialisme, reçoit le prix Goncourt en 1921. René Maran devient le premier écrivain noir à recevoir cette distinction. Il est considéré comme un précurseur de la négritude. Le roman de René Maran Un homme pareil aux autres (1947) a été récemment republié et préfacé par Mohamed Mbgougar Sarr, prix Goncourt 2021 pour La Plus Secrète Mémoire des hommes (Philippe Rey-Jimsaan, 2021), aux éditions du Typhon.