Randa Asmara

Randa Asmara est une comédienne de premier plan dans le paysage du théâtre libanais. Elle décide de devenir actrice en pleine guerre civile à Beyrouth, dans les années 80. Sa pièce Augures, mise en scène par Chrystèle Khodr, réveille les souvenirs rattachés à ce lieu. Elle y donne la réplique à la comédienne Hanane Hajj Ali, mêlant le récit des différentes étapes de leur vie aux événements de la capitale du pays du Cèdre. Le passé et le futur de la ville se dessinent ainsi à travers leurs deux témoignages, liant mémoire individuelle et histoire du lieu pour mieux interroger les enjeux de la scène artistique dans un pays en guerre. Cette composition est accueillie par le Théâtre de la Croix-Rousse dans la programmation du Festival Sens Interdits en octobre, et les deux artistes participent en amont à la rencontre autour de la scène artistique libanaise organisée par la Villa Gillet.