Olivier Mannoni

Journaliste indépendant, Olivier Mannoni a travaillé pour Libération et Le Magazine littéraire avant de devenir critique. Il est aussi l’auteur de biographies comme celles de Günter Grass et Manès Sperber, mais la plupart de ses publications concernent la traduction de d’œuvres allemandes vers le français. Président de l’Association des traducteurs littéraires de France et directeur de l’école de traduction littéraire du Centre national du livre, il compte à son actif des traductions de philosophes, sociologues, historiens ou romanciers comme Milena Michiko Flasar, Martin Suter, Philipp Weiss ou Zsuzsa Bank – et notamment de son dernier roman, Mourir en été (Rivages, 2022). Sa récente traduction critique du célèbre ouvrage d'Hitler (Historiciser le mal, une édition critique de 'Mein Kampf', Fayard, 2021) a également participé à sa renommée. C’est pour l’ensemble de son œuvre de traducteur qu’il a reçu en 2018 le prix Eugen-Helmlé.