Micha Lescot

Micha Lescot se forme au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique en 1996. Dès 1998, le Syndicat de la Critique avait remarqué son talent en l’élisant Révélation de l’année, un talent confirmé en 2011 lorsqu’il lui décerne le Prix du meilleur comédien pour son rôle dans Les Chaises d’Eugène Ionesco sous la direction de Luc Bondy. Il joue des rôles dans de nombreuses pièces de théâtre sous la direction de metteurs en scène réputés tels que Roger Planchon (La Tour de Nesle, d'après Alexandre Dumas, Le Triomphe de l'amour et Félicie, la provinciale de Marivaux), Philippe Adrien (Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac), Denis Podalydès (Je crois d'Emmanuel Bourdieu), Jean-Michel Ribes (Musée haut, musée bas au Théâtre du Rond-Point, Molière de la Révélation théâtrale) et Luc Bondy avec lequel il se lie d'amitié et s'élabore une collaboration fructueuse sur près de dix ans (La Seconde Surprise de l'amour de Marivaux, Le Retour d'Harold Pinter, Le Tartuffe de Molière, Ivanov d'Anton Tchekhov, Prix du meilleur comédien du Syndicat de la critique).
Parallèlement, il mène une carrière dans le cinéma et la télévision, tourne entre autres sous la direction de Laurent Perreau (court-métrage Histoire naturelle, Prix d'interprétation au Festival d'Angers, Le Bel Âge et la série La Bête curieuse), Claire Denis (la série US Go Home, Arte), Albert Dupontel (Enfermés dehors) ou encore Noémie Lvovsky (Camille redouble etDemain et tous les autres jours) et Nina Companeez pour le projet d'adaptation d'À la recherche du temps perdu de Marcel Proust.

(Crédits photo : ©DR)