Maryam Madjidi

Née à Téhéran en 1980, Maryam Madjidi connaît l’exil à l’âge de six ans lorsque sa famille s’installe en France pour fuir la République islamique d’Iran. Après des études de lettres et quelques années d’enseignement, elle revient dans son pays natal le temps d’un été. Son premier roman Marx et la Poupée (Le Nouvel Attila, 2017), récit de ce déracinement, obtient le prix Goncourt du premier roman et est traduit dans douze langues. Maryam Madjidi est aussi une auteure engagée : elle a enseigné le français aux détenus de la Maison d’arrêt de Nanterre et depuis 2016, elle enseigne le français à la Croix-Rouge française auprès des mineurs non accompagnés. Pour que je m’aime encore (Le Nouvel Attila, 2021) est son dernier roman.