Marie-Hélène Bacqué

Après une formation initiale d’architecte et d’urbaniste, et une expérience professionnelle comme ingénieure en chef de la fonction publique territoriale et directrice d’études dans des bureaux d’études, Marie-Hélène Bacqué a soutenu une thèse d’études urbaines à l’EHESS. Elle a été maître assistante à l’école d’architecture de Rennes, maître de conférences à l’Institut français d’urbanisme et à l’ENPC et professeure à l’université d’Evry . Elle enseigne aujourd'hui à l’université Paris Ouest.
Marie-Hélène Bacqué a notamment travaillé sur la transformation des quartiers populaires qu’il s’agisse de dynamiques de marginalisation ou de gentrification, sur les processus de désaffiliation que connaissent les groupes sociaux les plus précaires et sur leur dimension urbaine, en France et aux États-Unis. Ses travaux portent aussi sur la place des classes moyennes dans les métropoles et sur leurs pratiques sociales et urbaines entre recherche d’entre soi et projet collectif, à partir de travaux comparatifs conduits à Paris et à Londres.