Maïa Brami

Maïa Brami a de nombreuses cordes à son arc. À la fois écrivaine, journaliste et photographe, elle participe également à l'organisation du Zeitkunst Festival - Arts en résonnance du Centre Pompidou. Elle aime mélanger les arts et explorer divers genres littéraires: sa bibliographie comporte aussi bien des romans, de la poésie et des recueils de nouvelles que des albums illustrés et des livres jeunesse. Sa diversité lui permet d'atteindre des publics de tous âges et c'est dans cette optique de transmission qu'elle fait partie des auteurs participant au projet Graines de lecteurs mis sur pied par la Villa Gillet.
Un des thèmes privilégiés de son travail est le questionnement autour des figures féminines comme dans son premier livre Vis ta vie Nina (Grasset Jeunesse, 2000) pour lequel elle est couronnée du Prix Chronos, ainsi que de son roman Norma (Folies d'encre, 2006) qui reçoit le Prix du Premier Roman à la 20e édition du Festival de Chambéry.