Maaza Mengiste

Maaza Mengiste a trois ans lorsque la Révolution éthiopienne éclate en 1974. Sa famille fuit au Nigeria, puis au Kenya avant de s’installer définitivement aux États-Unis. Maaza Mengiste étudie l’écriture créative à l’université de New York, puis l’enseigne Queens College de New York ainsi qu’à l’université de Princeton. Son premier roman Sous le regard du lion (Actes Sud, 2012, trad. Céline Schwaller), pétri par son histoire familiale et l’exil, est vivement salué par la critique. Elle écrit pour le New Yorker et Rolling Stone. En 2020, elle publie son deuxième roman Le Roi fantôme (L’Olivier, 2022, trad. Serge Chauvin), finaliste du Booker Prize.