Jan Wagner

Jan Wagner est né en 1971 à Hambourg. Il vit à Berlin depuis 1995, où il partage son temps entre l’écriture poétique, la traduction de poètes anglophones (Charles Simic, Simon Armitage, Matthew Sweeney, Michael Hamburger, Robin Robertson, Tim Turnbull et beaucoup d’autres). Il a reçu en 1999 le Prix de la Ville de Hambourg pour sa traduction des poèmes de James Tate. Il est également critique poétique et littéraire pour de grands journaux allemands (notamment la Frankfurter Rundschau et le Tagesspiegel).
En Allemagne, Jan Wagner est unanimement considéré comme le poète le plus doué, le plus inspiré et le plus original de sa génération ; et même, au fil de traductions de plus en plus nombreuses et depuis l’annonce du Georg-Büchner-Preis (2017), comme l’une des voix majeures de la poésie contemporaine. Un « enfant prodige », chez qui l’érudition le dispute à la créativité – et à une curiosité, un émerveillement inépuisables face aux êtres et aux choses.