Jakuta Alikavazovic

Née à Paris en 1979 d’une mère bosniaque et d’un père monténégrin, Jakuta Alikavazovic, bien que protégée par la distance qui la sépare de l’ex-Yougoslavie, est très fortement touchée par le conflit qui secoue le pays d’origine de sa famille. Elle trouve refuge dans la littérature et dans la langue anglaise, qu’elle apprend dès l’enfance avec passion. Son oeuvre, majoritairement parue à L’Olivier et au Seuil, est nourrie d’influences variées : roman noir, cinéma muet, architecture, récit de soi et de famille.


PARCOURS