Hanane Hajj Ali

Artiste, chercheuse et activiste culturelle, Hanane Hajj Ali est une figure éminente de la scène culturelle et artistique du Liban. Au cours de ses quarante ans de carrière professionnelle, elle a travaillé comme actrice dans de nombreuses productions théâtrales et cinématographiques sous la direction de metteurs en scène du Liban, d'Égypte, de France, des États Unis, de Tunisie et de Syrie. On la retrouve parmi les membres de nombreuses organisations telles que Al-Mawred Al-Thaqafy qui soutient la créativité artistique dans la région arabe et encourage les échanges culturels entre les acteurs, ou encore SHAMS (L’Association Culturelle Coopérative pour la Jeunesse en Théâtre et Cinéma) soutenant les débats publics sur les enjeux civiques et développant divers projets culturels. En 2017, dans le cadre d’une résidence au Moussem, elle crée la performance Jogging, pièce événement sur le personnage de Médée et le droit des femmes dans la société orientale qui fait le tour du monde. Trois ans plus tard, Hanane Hajj Ali reçoit le prix international Gilder/Coigney des Femmes Professionnelles de Théâtre.Parallèlement à ses activités académiques, Hanane Hajj Ali est engagée dans des activités culturelles, sociales et politiques. Elle œuvre ardemment pour la réforme des lois de la censure au Liban et la défense de la liberté d'expression, de la démocratisation du pays et de la décentralisation de la culture. Elle est invitée à la Villa Gillet pour une rencontre autour de la scène artistique libanaise aux côtés de Camille Ammoun, Valérie Cachard et Randa Asmara.