Françoise Robin

Traductrice du tibétain, Françoise Robin soutient une thèse de doctorat de littérature tibétaine à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) en 2003, intitulée "La littérature de fiction d'expression tibétaine au Tibet (RPC) depuis 1950 : sources textuelles anciennes, courants principaux et fonctions dans la société contemporaine tibétaine". Actuellement membre titulaire de l'équipe de recherches ASIEs dans ce même institut et membre associée de l'équipe Centre de Recherches sur les Civilisations d'Asie Orientale (CNRS), elle est l'une des plus grandes spécialistes du Tibet, se démarquant également par des prises de positions politiques, dénonçant le gouvernement autoritaire chinois et militant pour la sauvegarde de la langue tibétaine. Elle est notamment l'initiatrice de la traduction de Tempête rouge de Tsering Döndrup (Editions Picquier, 2019), éminent écrivain tibétain et lauréat du Prix littéraire Montluc-Résistance et Liberté 2020.