Emmanuel Noblet

Formé au Conservatoire de Rouen et à l'Académie Théâtrale de l'Union CND de Limoges, Emmanuel Noblet est récompensé du Molière seul sur scène en 2017 pour son adaptation et jeu dans Réparer les vivants d'après le roman de Maylis de Kerangal. Il débute sa carrière de comédien en 2003 en décrochant un rôle dans la pièce Celle qui courait après la peur d'après les Frères Grimm, mise en scène par Paul Golub au Théâtre 13. Par la suite, il joue entre autres sous la direction d'Alain Bézu (L'Illusion comique, Corneille), Yann Dacosta (Le Baiser de la femme araignée de Manuel Puig, Drink me, Dream me d'après Lewis Carroll et Le Tableau de Victor Slavkine), Sophie Lecarpentier (L'Épreuve de Marivaux) ou encore Catherine Hiegel (Le Bourgeois gentilhomme de Molière et Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux).
Talent Cannes ADAMI en 2004, il poursuit parallèlement une carrière au cinéma et à la télévision, tournant dans divers téléfilms dont L'Affaire Villemin de Raoul Peck et SCALP de Xavier Durringer et Jean-Marc Brondolo. Il apparaît à l'écran dans le film de Jean-Claude Brisseau,La Fille de nulle part (Léopard d'Or 2012 du Festival International du Film de Locarno), dans Chic de Jérôme Cornuau aux côtés de Fanny Ardant et tient le rôle de Bruno Le Maire dans La Conquête de Xavier Durringer.
Il s'impose également sur la scène à travers ses mises en scène, notamment avec son adaptation deRéparer les vivants entre 2015-2020, Et vivre était sublime avec Nicolas Rey et Mathieu Saïkali (Prix du Public Avignon 2015) ainsi que Boussole en 2016, d'après le roman de Mathias Énard (Prix Goncourt).

(Crédits photo ©Aglaé Bory)