Edmund de Waal

Né à Nottingham en 1964, Edmund de Waal est un artiste céramiste et écrivain britannique. Il est d'abord formé par le céramiste Geoffrey Whiting à la King's School de Canterbury puis suit des cours de littérature anglaise à Cambridge. Il étudie ensuite le japonais et s'installe au Japon pour étudier la céramique au Studio de Mejiro. C'est à cette période qu'il entreprend des travaux de recherche sur Bernard Leach qui le mèneront à la publication, chez Tate Publishing en 1998, d'une monographie sur celui que l'on considère aujourd'hui comme le père de l'art céramique en Grande-Bretagne. Artiste reconnu dans le monde entier, Edmund de Waal a été l'objet de plus d'une quarantaine d'expositions depuis 1995. En outre, parallèlement à sa carrière d'artiste pour laquelle il a reçu de nombreuses distinctions comme l'Individual Artists Award décerné par le London Arts Board en 1996, ou encore le British Council Award en 1998, Edmund de Waal est l'auteur de plusieurs livres dont le best-seller Le Lièvre aux yeux d'ambre (Flammarion, 2015) qui retrace l'histoire de la famille des Ephrussi, dont l'un des membres et aïeul d'Edmund de Waal, Charles Ephrussi, inspira à Proust le personnage de Swann. Dans son dernier livre, Lettres à Camondo (Les Arts Décoratifs-UCAD, 2021), l'auteur adresse à Moïse de Camondo, grand banquier et collectionneur d'art du début du XXe siècle, ses réflexions personnelles sur l'art, le temps, la mélancolie et la valeur de la mémoire.