Dominic Thomas

Professeur, éditeur et auteur, Dominic Thomas enseigne au département d’études françaises à l’Université de Californie. En tant qu’auteur et éditeur, il publie plusieurs ouvrages sur la littérature comparée et la littérature postcoloniale. Son ouvrage Nation-Building, Propaganda, and Literature in Francophone Africa (Indiana University Press, 2002), par exemple, s’intéresse aux manières dont les politiciens de la République du Congo ont utilisé les travaux d’artistes et intellectuels pour consolider le nationalisme. Dominic Thomas défend une approche pluridisciplinaire, utilisant les ressources de la sociologie, des études littéraires, de la philosophie ou des sciences politiques pour appuyer ses travaux. C’est le cas dans Black France: Colonialism, Immigration, and Transnationalism (Indiana University Press, 2007), étude de littérature comparée qui se penche sur des auteurs comme Camara Laye, Fatou Diome et Ousmane Sembène pour mieux examiner l’histoire des relations coloniales entre la France et les pays d’Afrique Subsaharienne.