Déborah Cohen

Déborah Cohen est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’Université de Rouen-Normandie. Ses recherches portent sur les formes individuelles et collectives de perception et de description du monde social (notamment populaire) dans la France du XVIIIe siècle et de la Révolution.
Diplômée de l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm, Déborah Cohen présente sa thèse en 2004, qui porte sur Le Peuple : de l’Autre au différent. La construction des identités individuelles et collectives des classes populaires (France, XVIIIe siècle). En 2007, elle est lauréate du Prix Herman Diederiks délivré par l’International Association for the History of Crime and Criminal Justice aux articles dans le domaine de l'histoire de la criminalité et de la justice pénale.