Claude Cattelain

Claude Cattelain est né en 1972 à Kinshasa. Après quelques années d’études à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles, il s’oriente dans un premier temps vers la peinture, pour finalement démonter les châssis de ses toiles et utiliser les bois dans des constructions instables. La vidéo entre dans sa pratique en filmant les élévations et les chutes de ses constructions éphémères et en ouvrant ses expériences à la performance publique. Depuis 2016, son travail se développe aussi dans la sculpture et dans l’espace, au travers de larges installations créées en lien avec l’architecture. Les rapports au corps, à la déambulation, aux équilibres précaires sont des éléments constitutifs de son travail, nourri de questionnement sur la vacuité de nos existences et la poésie à vouloir absolument avancer et rester debout. Son travail a récemment pu être vu dans des expositions collectives, notamment au Jeu de Paume lors de l’exposition Soulèvement, à la Villa Arson pour l’exposition Go canny ou au Mucem pour l’exposition Danse. Ou encore récemment à la Biennale d’Enghien, où il a réalisé une installation imposante pour les anciennes écuries ; à Liège dans le cadre d’Art Public avec une installation dans le cloître de la cathédrale Saint-Paul, mais aussi lors d’expositions personnelles, au Musée des Beaux-Arts de Calais et au Musée des Beaux-Arts d’Arras, à la Galerie Paris-Beijing à Paris et à la galerie Archiraar ou à la Maac à Bruxelles. Ses performances publiques ont été réalisées dans de nombreux lieux, allant du Palais de Tokyo, à Kanal, en passant par le M HKA, le Sainsbury Center de Norwich ou le Centre Wallonie-Bruxelles.