Christian Garcin

Christian Garcin vit près de Marseille, où il est né en 1959. Il publie en 1993 son premier livre, Vidas, dans la collection « L’un et l’autre » chez Gallimard. Son oeuvre, ample et protéiforme, est constituée de romans, de recueils de nouvelles, de poèmes, d’essais sur la peinture et la littérature, de livres pour la jeunesse, de carnets de voyage... Parmi ses nombreux ouvrages, on peut lire La Piste mongole (Verdier, 2009), Des femmes disparaissent (Verdier, 2011), Les Nuits de Vladivostok (Stock, 2013), Les Vies multiples de Jeremiah Reynolds (Stock, 2016) et Les Oiseaux morts de l’Amérique (Actes Sud, 2018). En 2019, il publie avec Tanguy Viel Travelling (JC Lattès, 2019), récit littéraire de leur tour du monde sans avion.