Alessandro Pignocchi

Ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie de l’art à l'Institut Jean Nicod, Alessandro Pignocchi s’est lancé dans la bande dessinée avec son blog, Puntish dans lequel il imagine que les dirigeants de la planète ont adopté l'animisme des Jivaros. Les Jirvaros le suivront dans son premier roman graphique, Anent. Nouvelles des Indiens Jivaros (2016), qui raconte ses découvertes et ses déconvenues dans la jungle amazonienne, sur les traces de l’anthropologue Philippe Descola.
Son Petit traité d’écologie sauvage (2017) décrit un monde où l’animisme des Indiens d’Amazonie est devenu la pensée dominante. La Cosmologie du futur (2018) poursuit cette réflexion, en se débarrassant de notre encombrant concept moderne de « nature ».
Quand il était chercheur, Alessandro Pignocchi a publié chez Odile Jacob L’Œuvre d’art et ses intentions (2012) et Pourquoi aime-t-on un film Quand les sciences cognitives discutent des goûts et des couleurs (2015).