Guillaume Métayer
Sylvia Majerska
Linda Maria Baros
Barbara Pogačnik

B comme Babel : une Europe poétique

Du vendredi 18 à 19h00 au samedi 19 mars 2022 à 18h00

La Villa Gillet propose en 2022 un programme poétique en plusieurs temps pour réfléchir ensemble à la richesse multilingue de l’univers poétique contemporain : répartis sur les deux journées des 18 et 19 mars, dans le théâtre et les salons de la Villa Gillet.

Vendredi 18 mars | 19h | Scènes poétiques d’aujourd’hui
Rencontre avec Lorrie Jean-Louis, poétesse québecoise, autour de La femme cent couleurs (Mémoire d’encrier, 2022. Prix des libraires du Québec 2021). Une conversation avec Rodney Saint-Eloi, fondateur de la maison d’édition Mémoire d’Encrier, Marik Froidefond et Roger-Yves Roche, jurés du prix Kowalski, grand prix de poésie de la ville de Lyon.

Vendredi 18 mars | 20h30 | Une Europe poétique
Avec le sous-titre « traduction, poétique », l’essai de Guillaume Metayer A comme Babel (La rumeur libre, 2020) mêle atelier de traduction et réflexion théorique résolument ancrée dans la poésie et l’amour des langues. Il nous invite, en prolongement de cette réflexion à une traversée des textes et des espaces aux côtés d’une sélection de poètes d’aujourd’hui dont il se fait le passeur :
Silvia Majerska, poète et traductrice du slovaque (elle prépare une anthologie de la poésie slovaque et a traduit le poète contemporain Strpka),
Linda Maria Baros, poète et traductrice du roumain, directrice de la Traductière,
Barbara Pogacnik, poète et traductrice slovène (notamment pour un volume du grand poète slovène Tomaz Salamun, préfacé par Valérie Rouzeau, à La Rumeur)
La rencontre sera précédée d’un atelier de traduction multilingue avec les poètes et traducteurs.

Samedi 19 mars | Ateliers Louise Labé XXI
Ateliers avec Wendy Delorme et Marina Skalova suivis d’une lecture.
Aujourd’hui, l’engagement poétique s’écrit au féminin. On dit que Louise Labé n’était peut-être qu’un nom de plume derrière lequel se serait exprimé un collectif de poètes du XVIème siècle. Quels textes pour un projet Louise Labé à la hauteur des interrogations du XXIème siècle ? Wendy Delorme et Marina Skalova font partie des poétesses qui ont participé au collectif Lettres aux jeunes poéetesses (L’Arche, 2021).

Dans le cadre du Printemps des Poètes et en partenariat avec Magnifique Printemps.

Ouverture de la billetterie le 1er février