Mode d'emploi 2021

Mode d’emploi, le festival des idées de la Villa Gillet revient à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes du 15 au 20 novembre 2021.
45 intervenants, philosophes, écrivains, journalistes, chercheurs, historiens, juristes, critiques ou artistes, sont invités à prendre la parole pour éclairer les grands débats contemporains en ouvrant leurs « boîtes à outils » conceptuelles et créatives : 40 rencontres dans différents lieux à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes.


Découvrez le programme complet en un coup d'œil [PDF]

Nouvelles conversations sur le vivant
Penser en oiseau, en charpentier, en astronome, comme une plante, en géographe, en chamane ou en chasseur : avec Vinciane Despret, Emanuele Coccia, Frédérique Aït-Touati, Charles Stépanoff, Arthur Lochmann, Bérengère Cournut ou Emmanuelle Salasc.


Les formes du débat démocratique
Interroger le rôle des émotions dans les contestations contemporaines, les mécanismes de l’écriture journalistique, la liberté d’expression dans l’espace public numérique : avec Pierre Rosanvallon, Charles Girard, Emmanuelle Barozet ou Charif Majdalani.


Le retour des échanges franco-américains
Renouer avec l’esprit du dialogue franco-américain porté par la Villa Gillet depuis plus de dix ans, avec les prix Pulitzer Richard Powers et William Finnegan.


Focus sur le Liban et la Méditerranée
Réfléchir au Liban aujourd’hui et à ce qu’apporte la perspective libanaise à nos débats contemporains, autour des questions démocratiques, de la parole des femmes, des récits urbains ou de ceux des printemps arabes aux côtés de Camille Ammoun et Valérie Cachard, écrivains résidents à la Villa Gillet.

Les invités
Avec Richard Powers, écrivain, Patrice Maniglier, philosophe, Vinciane Despret, éthologue et philosophe, Jean-Philippe Pierron, philosophe, Frédérique Aït-Touati, historienne des sciences et metteuse en scène, Emanuele Coccia, philosophe, Philippe Quesne, metteur en scène, Ismael Jude, écrivain, Charif Majdalani, écrivain, Camille Ammoun, urbaniste et écrivain, Elodie Karaki, critique littéraire, Bertrand Belin, musicien et écrivain, Agnès Gayraud, philosophe et musicienne, Grégoire Ingold, comédien, Eric Massé, comédien, Arthur Lochmann, philosophe et charpentier, Bérengère Cournut, écrivain, Emmanuelle Pagano, écrivain, Charles Stépanoff, anthropologue, Michèle Cros, anthropologue, William Finnegan, journaliste, Adrien Bosc, écrivain et éditeur, Ariane Chemin, journaliste, Leila Guerriero, journaliste, Melina Balcazar, critique littéraire, Nadia Khiari, dessinatrice presse, Isabelle Garcin-Marrou, politiste, Lily Robert Foley, traductologue, Valérie Cachard, écrivaine de théatre, Abdellah Taïa, écrivain et cinéaste, Antoine Idier, sociologue et historien, Stéphane Caruana, journaliste, François Beaune, écrivain, Lucie Baverel, journaliste, Emmanuelle Barozet, sociologue, Cécile Faliès, géographe, Charles Girard, philosophe, Pierre Auriel, juriste, Clement Mabi, sociologue des médias, Juliette Roussin, philosophe, Anne Dujin, politiste, Anne-Sophie Chambost, juriste.

Édito. Par Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Depuis 2012, le festival Mode d’emploi fait vivre le débat d’idées dans notre région. Recevant pour chaque édition des chercheurs et auteurs reconnus, comme Pierre Rosanvallon cette année, il pousse les visiteurs à réfléchir aux grandes questions de notre temps et à s’interroger sur l’actualité.
Nous avons tant besoin d’événements comme celui-ci qui nous amènent à débattre ensemble, dans une société qui, trop souvent, ne se parle plus. Pour cette édition, intervenants et participants seront amenés à réfléchir autour de questions fondamentales comme l’avenir de notre jeunesse ou les formes du débat démocratique. Questions ô combien centrales aujourd’hui, qui méritent toute notre attention.
Pour toutes ces raisons, la Région est fière de soutenir ce grand festival, comme elle soutient chaque année près de 500 manifestations culturelles sur l’ensemble du territoire. Je tiens à féliciter les organisateurs et les bénévoles qui, cette année encore, vont nous offrir une programmation riche et des débats passionnants.



Édito. Par Grégory Doucet, Maire de Lyon
Chères Lyonnaises, chers Lyonnais, cher.e.s visiteurs et visiteuses de la Villa Gillet,
Un mot pour vous dire à quel point cette programmation du festival « Mode d’Emploi » me réjouit. A la fois par l’exceptionnelle qualité du plateau d’intervenants réunis et par l’importance des sujets abordés : rendre compte du réel, animer la démocratie, reconnaître la profondeur de nos liens avec l’environnement.
Les circonstances traversées par notre humanité amènent à considérer le présent comme un tournant pour l’ensemble du vivant. Il nécessite engagement, implication du plus grand nombre, écoute à tout ce qui circule et se crée : paroles, réflexions et idées. Jamais nous n’avons eu autant besoin d’explorer et d’échanger.
Les invitations à débattre lancées par la Villa Gillet – haut lieu de notre ville pour la pensée, la découverte et la rencontre – donnent à voir une profusion de vues et d’énergie qui réconforte profondément.
Je tiens à remercier et féliciter les équipes qui se sont attelées à la tâche, avec tout l’enthousiasme et la sagacité qu’on leur connait. Je souhaite surtout que chacune des soirées annoncées rencontre le public qu’elle mérite. Quant à la ville de Lyon, elle continuera de soutenir la culture avec force : celle-ci constitue une source inaltérable d’inspiration et de vie.
Bon festival à toutes et à tous.


À la Villa Gillet et dans les lieux partenaires

Gratuit sur réservation