Heinrich Caroline - VILLA-GILLET // WALLS AND BRIDGES //
 

Walls and Bridges

Walls & Bridges propose une série de performances et d'explorations critiques qui réunit des penseurs et des artistes français et américains issus des sciences sociales, de la philosophie, de la littérature et du spectacle vivant.

Heinrich Caroline

PHILOSOPHE

Allemagne

Biographie

Caroline Heinrich est née à Buehl/Baden (Allemagne) et a étudié la philosophie et l’allemand aux universités de Munster et de Mainz. Sa thèse, Principes fondamentaux de la philosophie des victimes du pouvoir (titre original : Grundriss zu einer Philosophie der Opfer der Geschichte) a été publiée par Passagen Verlag en 2004. En 2004 et en 2005, elle a donné une série de conférences à Vienne, à Mainz et à Karlsruhe, dans le cadre du symposium Jean Baudrillard and the Arts – A Tribute on his 75th Birthday. Sa conférence, intitulée A la Recherche de l’ «innocence de l’enfant» (titre original: Auf der Suche nach der „Unschuld des Kindes“) a été publiée par Merve Verlag et est accessible sur le site www.magazin.avinus.de. Baudrillard a répondu à ses hypothèses sur le 11 septembre dans Power Inferno (2003) et ils sont restés liés jusqu'à la mort de ce dernier en 2007. Caroline Heinrich a commencé sa formation d'enseignante en 2005 et a reçu son diplôme en 2007. Son exposé philosophique intitulé A quoi pense un New-Yorkais lorsqu'il mord dans un hamburger?” – Microphénoménologie du pouvoir illustré par la formation des enseignants (titre original : Was denkt ein New Yorker, wenn er in einen Hamburger beißt? – Mikrophänomenologie der Macht am Beispiel des Referendariats), publié en 2011 by Passagen Verlag, est une réflexion sur sa propre expérience. Après avoir enseigné dans différentes écoles à Mainz, elle est désormais Professeure Assistante à l’Université de Paderborn.