Alberto Manguel

Alberto Manguel est né en 1948 à Buenos Aires, où il dirige désormais la Bibliothèque nationale. Composée d’essais et de romans, son oeuvre est internationalement reconnue. Il est l’auteur de plusieurs romans parmi lesquels Dernières nouvelles d'une terre abandonnée (Actes Sud, 1998), de nombreuses traductions, de textes sur Kipling, sur L’Iliade et L’Odyssée, sur Stevenson. Il est un inlassable et passionnant explorateur de la façon dont l'histoire du livre et celle de la littérature enrichissent les consciences, depuis sa célèbre Histoire de la lecture (Actes Sud, 1998) jusqu’à La Bibliothèque, la nuit (Actes Sud, 2006). Voyages imaginaires (Robert Laffont, 2016) montre la part essentielle que l'imagination a toujours occupée dans la découverte du monde.